GoCater by La Belle Assiette

La révolution numérique atteint aujourd’hui le marché du traiteur. Sur ce marché de plus de 18 milliards d’euros en Europe, le processus de réservation était historiquement laborieux : un prestataire pour chaque type de prestation, de nombreux devis, des échanges multiples par téléphone, des arrhes et soldes payés par chèque.

Les entreprises cherchent à gagner du temps. Pour mieux servir notre communauté grandissante de clients et de traiteurs partenaires, La Belle Assiette vient de créer une marque à part: GoCater, plateforme de réservation de services traiteur pour les professionnels.

gocater-logo

Notre outil réduit ainsi considérablement le temps de réservation, centralise les contacts, et propose une curation inédite de l’offre, grâce aux avis laissés par les clients précédents. Plus de 450 entreprises de toutes tailles comme la FNAC, Leetchi, UBS ou Kyriad nous font déjà confiance.

Ainsi, la marque La Belle Assiette se recentre sur son métier premier, la réservation de chefs à domicile pour les particuliers, et GoCater vole maintenant de ses propres ailes pour proposer les meilleurs traiteurs aux entreprises.

lba-gocater

 

L.T. Sachs est un membre gourmand du conseil de La Belle Assiette.

la-belle-assiette-symbol-color-transparent-v2

La Belle Assiette à Viva Technology

Le Salon Viva Technology vient de se tenir à Paris. La Belle Assiette en était.

Partenaire de cet événement rassemblant les acteurs majeurs du tournant digital, le groupe LVMH a animé le Luxury Lab, un espace de 500 m² dédié au secteur du luxe, et hébergé une cinquantaine de start-ups innovantes, dont La Belle Assiette. Sophie Krebs (Directrice Marketing) et moi avons tenu notre stand durant deux jours.

J’avais naïvement pensé avoir tout mon temps pour écumer le salon, découvrir les autres exposants et assister à plusieurs conférences. En fait je n’ai pas eu le temps de beaucoup me déplacer, en dehors de l’intervention du Président du Directoire de Vivendi Arnaud de Puyfontaine sur « The future of the content industry ».

VivaTechArnaud de Puyfontaine

J’ai été agréablement surpris par l’ambiance générale du salon, à la fois très pro, souriante et très ouverte. En dehors même des échanges avec nos hôtes de LVMH et les startups voisines (un coup de coeur pour Dymant), j’ai eu de nombreuses discussions avec les représentants de grandes entreprises qui s’arrêtaient chez nous pour bavarder: Carrefour, RATP, AXA, BNP Paribas, Renault, Unibail-Rodamco…

Google nous a par ailleurs fait l’honneur de nous demander d’intervenir sur le thème « How to scale your business when you are a startup ». C’est ainsi que le fondateur de La Belle Assiette Stephen Leguillon a pu évoquer notre croissance rapide et décrire notre rôle de « Marketplace for the 18 billion euros catering industry », ou comment La Belle Assiette facilite la vie des entreprises pour tous leurs besoins de traiteur.

StephenLeguillonLBAGoogleVivaTech

Voilà donc 48 heures de la vie d’un investisseur engagé, qui en a plein les rotules mais des étoiles dans les yeux.

VivaTechBadgeLBA

A suivre très bientôt, pour de nouvelles (a)ventures.

La-Belle-Assiette-Logo

L.T. Sachs est membre du conseil de La Belle Assiette.

La Belle Assiette: Très Très Bon

La Belle Assiette: un Très Très Bon reportage sur Paris Première. Ca fait toujours plaisir, et la critique des convives était d’une telle qualité que j’ai regretté de ne pas être invité ce soir-là.

Bon, on ne peut pas manger à tous les râteliers. De mon côté, j’ai reçu quinze amis à déjeuner il y a quelques jours. Ceux qui me connaissent savent que j’aime ces grandes tables vivantes et gaies. J’ai laissé le commentaire suivant sur le site de La Belle Assiette:

Déjeuner business/amical à 16 avec le chef Loic Krimm aux fourneaux. Je le recommande chaleureusement, nous avons tous passé un très bon moment (et j’ai reçu de nombreux messages de remerciements et de félicitations). Amuse-bouche, tartare de saumon, montgolfière de lotte, déclinaison de fraises, j’ai trouvé ça vraiment très bien. J’ai également été heureusement surpris de la capacité du chef à gérer une si grande tablée à partir de la modeste cuisine. Service parfait, très bonne interaction du chef avec les invités (juste ce qu’il faut, une belle présence, à la fois pour se présenter et dire un mot de ses plats). Expérience à refaire sans hésiter!

On ne peut pas non plus toujours recevoir comme ça. Nos budgets ne sont pas extensibles, et il est important de pouvoir serrer les frais. J’avais essayé le mois précédent notre nouveau service de plateaux-repas, que j’ai trouvé très réussi. Beau et bon. Je viens de voir cette vidéo de présentation, et le service ressemble vraiment à ça.

La bonne série continue. J’ai déjeuné hier avec une amie, qui venait d’utiliser notre service traiteur pour le cocktail d’anniversaire de ses parents, et qui m’a dit que c’était vraiment très bien.

Le lecteur remarquera que je suis assez fier des réalisations de La Belle Assiette. C’est vrai. Je mesure à la fois le chemin parcouru, et tout ce qui nous reste à accomplir. Nous avions commencé avec notre service Chef à domicile. Et maintenant nos nouveaux services: Buffets, Plateaux repas, Réceptions, Plateaux cocktail.

La Belle Assiette: le traiteur en ligne, réinventé.

Stephen Leguillon & Giorgio Ricco

L.T. Sachs est un membre gourmand du conseil de La Belle Assiette.

 

MEDEF: Une pub pour La Belle Assiette?

Le MEDEF a produit une jolie vidéo de promotion de son Université du numérique 2016, titrée “Au grand festin du numérique, serez-vous à table ou dans l’assiette ?”

Numérisation, agilité, innovation: je n’ai pu m’empêcher de sourire en pensant à La Belle Assiette.

Une communauté de 700 chefs cuisiniers nous aide à retrouver le plaisir de recevoir, et La Belle Assiette diversifie maintenant ses activités vers le marché du traiteur, estimé à 18 milliards d’euros à l’échelle européenne (Eurostat).

Rentes, monopole, hiérarchie: halte-là!

L’Université du numérique 2016 les 16 et 17 mars au MEDEF: j’y serai.

La-Belle-Assiette-Logo

L.T. Sachs est membre attablé du conseil de La Belle Assiette

Oops! I dropped the lemon tart

Je n’avais pas ressenti une telle jouissance culinaire télévisuelle depuis Jiro Dreams of Sushi. Cinquante-quatre minutes à lécher l’écran des yeux, grâce à la récente série documentaire de Netflix, Chef’s Table.

Le premier épisode, dédié au chef Massimo Bottura de l’Osteria Francescana de Modène (3-étoiles Michelin), s’ouvre sur le tremblement de terre de 2012 en Emilie-Romagne, la détresse économique des producteurs de parmesan, la solution originale suggérée par le chef.

Quelle magnifique histoire d’amour, aussi.

C’est bien écrit, superbement filmé, et le premier opus de cette série semble suggérer une réflexion profonde sur le sens de la cuisine, le désir d’une agriculture responsable, le rapport entre tradition et modernité.

Here are six tortellini, you have to respect each one.

A suivre, sans modération.

Je dédie ce post à mon ami Giorgio Ricco, co-fondateur de La Belle Assiette, fin connaisseur et amoureux des bons produits de son Italie natale. Lorsqu’il y a trois ans Stephen Leguillon et Giorgio Ricco ont fondé le service de chefs à domicile La Belle Assiette, ils ont souhaité mettre en avant le talent des chefs, la qualité de la cuisine et la simplicité de la relation directe avec le client, pour nous faire retrouver le plaisir de recevoir.

Excellente occasion pour rappeler que c’est le moment de surprendre vos proches avec une expérience culinaire, un cadeau original, inoubliable: un Chef La Belle Assiette.

Cadeaux La Belle Assiette

L.T. Sachs est un membre du conseil de La Belle Assiette respectueux des tortellini.

La-Belle-Assiette-Logo

La Belle Assiette primée par la Fevad

Le Jury de La Nuit des Favor’i de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance vient d’attribuer à La Belle Assiette la médaille d’Argent du Prix Meilleur Espoir. Bravo à tous les lauréats!

labelleassiette

Excellente occasion pour rappeler que  c’est le moment de surprendre vos proches avec une expérience culinaire, un cadeau original, inoubliable: un Chef La Belle Assiette.

https://labelleassiette.fr/gift

Pour Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad:

Quel meilleur endroit que les Favoris, l’événement majeur du e-commerce, pour nous permettre d’appréhender et de passer en revue ce qui se fait de mieux aujourd’hui dans notre secteur ?

Cette année encore, devant les 600 principaux décideurs du e-commerce, c’est le dynamisme exceptionnel de notre secteur qui a été mis à l’honneur. Le palmarès inédit de cette édition 2015 révèle, au-delà des sites récompensés, les tendances qui portent au quotidien le développement et l’énergie entrepreneuriale du e-commerce français, dont nous pouvons être fiers. Dans un contexte que nous savons de plus en plus concurrentiel, l’ouverture et la créativité des acteurs bousculent tout un écosystème qui n’a pas le temps de s’assoupir.

La qualité des synergies internet-magasin, l’optimisation du parcours d’achat, la quête de l’excellence dans la relation client mais aussi, l’audace créatrice des jeunes créateurs d’entreprise qui réinventent le commerce moderne grâce au développement de nouvelles offres, sont autant de témoins d’un secteur en constant renouvellement.

C’est une bonne série pour La Belle Assiette. Il y a quelques jours, nous avions remporté le SME/Entrepreneur Franco-British Business Award de la French Chamber of Great Britain.

FBBA_26Nov15

The Franco-British Business Awards (FBBA), organised by the FrenchChamber of Great Britain under the high patronage of the French Ambassador to the United Kingdom and the British Ambassador to France, were launched in 2000 to celebrate the bilateral trade and economic links between France and the UK.

The Franco-British Business Awards acknowledge the accomplishments of French and British companies of all sizes, from start-ups to SMES and blue-chip companies on both sides of the Channel.

L.T. Sachs est un membre favori du conseil de La Belle Assiette.