Simone Veil

Une très grande dame vient de nous quitter.

J’ai toujours admiré Simone Veil. Quelle vie ! Je suis né à la citoyenneté lors de la première élection européenne au suffrage universel direct, qui l’a amenée à la présidence du Parlement Européen en 1979. L’histoire de sa vie, c’est l’histoire de l’Europe déchirée puis réunie, cette union toujours plus étroite que j’appelle de mes voeux.

Pour moi, elle était le visage de la France.

SimoneVeil30juin2017.jpg