2016, une année très particulière

2016, une année très particulière.

J’aime rythmer le temps de quelques rituels personnels, une pensée sur l’année qui s’achève, une autre sur le plaisir du travail encore à faire. C’est l’heure des réveillons, des retrouvailles familiales, des fêtes entre amis. C’est pour moi l’heure des voeux et d’un bref séjour sur la Baltique, au pays des elfes et des infinies nuances de gris.

J’ai changé de vie il y a six ans, décidé de partir à l'(a)venture, fondé une petite entreprise de capital-risque.

J’ai souvent raconté ma rencontre au printemps 2011 avec les fondateurs d’Amplitude Studios. Ce qu’était leur vision, cette ambition collective que nous avons réalisée, cette réussite qui se poursuit avec un vrai projet industriel. J’ai été pendant cinq ans un fier administrateur d’Amplitude Studios, jusqu’à la vente de l’entreprise à SEGA le 1er juillet 2016.

2016, c’est aussi l’année où le troisième acteur mondial de la restauration collective, le Groupe Elior est entré au capital de La Belle Assiette. J’avais fait la connaissance de Philippe Salle il y a quatre ans. Alors PDG d’Altran avant de devenir celui d’Elior, nous étions tous deux engagés au sein d’une association accompagnant de jeunes entrepreneurs de banlieue.

En 2016, dans le cadre de mon activité de coaching de dirigeants, j’ai été candidat (avec succès) au processus d’Accréditation Individuelle Européenne du European Mentoring & Coaching Council.  J’ai voulu ainsi contribuer à la promotion des meilleures pratiques de nos organisations professionnelles.

2016, c’était la fin de mon mandat de Président délégué d’ESCP Europe Alumni. Pendant trois ans, j’ai travaillé avec deux DG d’ESCP Europe, deux DG d’ESCP Europe Alumni, deux Présidents d’ESCP Europe Alumni – Arnaud de Puyfontaine puis Arnaud Nourry. J’ai contribué à l’alignement de l’Ecole, de la Fondation et de l’Association, rajeuni et féminisé notre Conseil, triplé le nombre de nos délégués internationaux. Membre du Comité Exécutif d’ESCP Europe sous la direction de Frank Bournois, j’ai été heureux de participer à la gestion de notre Ecole et au travail commun d’élaboration d’une vision partagée.

2016 s’achève. C’était pour moi une belle année. J’aime ce que je fais. Dans ce monde dur, je mesure ma chance de pouvoir vivre et travailler avec passion.

Je vous présente tous mes voeux de bonheur, de santé et de prospérité pour 2017.

In order for us to truly create and contribute to the world, we have to be able to connect countless dots, to cross-pollinate ideas from a wealth of disciplines, to combine and recombine these pieces and build new castles. Maria Popova